Faire soi-même son shampoing solide : j’ai testé !

shampoing solide maison

Après vous avoir partagé un bon nombre de DIY déco, papeterie, mode… sur ce blog, je continue dans ma lancée des DIY pour le corps. En effet, j’ai essayé le mois dernier pour la 1ère fois de faire des savons maison avec la méthode du « melt and pour« . C’était un DIY facile et à mon sens une bonne idée cadeau, que ce soit pour un anniversaire ou une fête telle que la fête des mères ! Mais aujourd’hui, j’ai voulu me lancer dans la fabrication de shampoings solides. On en entend de plus en plus parler ces derniers temps, et la curiosité étant là, j’ai eu envie de tester !

shampoing solide maison

Mon expérience avec les shampoings solides

La première fois que j’ai utilisé un shampoing solide, c’était il y a quelques années. Je l’avais trouvé dans un magasin bio et je ne me souviens pas de la marque ; cela dit, il ne m’avait pas convenu. Ca ne moussait pas, et je n’avais pas la sensation d’avoir mes cheveux bien lavés. Et puis il y a maintenant presque un an et demi, j’ai re-tenté ma chance avec un shampoing qui était, je crois, à base de shikakai. J’avais été impressionnée car il avait donné une brillance à mes cheveux que je ne trouvais pas avec les shampoings « traditionnels ». Il moussait plutôt bien, bref, ça avait été une bonne expérience ! Mais je n’ai pas eu l’occasion de retourner dans cette boutique, et donc de retrouver ce shampoing solide.

shampoing solide maison

Pourquoi faire son shampoing solide maison

Avant d’aller plus loin dans cet article, j’avais envie de vous dire pourquoi j’ai eu envie de créer mon shampoing solide. Bien sûr, il y a le fait de créer soi-même ; c’est presque une raison suffisante pour moi ! Mais il y a d’autres raisons. Dernièrement, j’en ai eu marre des shampoings « classiques ». J’adore leur odeur, et la mousse qu’ils génèrent ; mais de l’autre côté, mes cheveux n’ont pas l’air en très bonne forme. Malgré un rinçage assidu, j’ai toujours l’impression qu’il reste du produit. Mon cuir chevelu est souvent légèrement irrité, et j’ai les cheveux plutôt secs malgré les après-shampoings. En voyant nombre d’articles vantant les qualités des shampoings solides maison, j’ai eu envie d’essayer. Mais il y a bien sûr une autre raison et pas des moindres : contribuer à réduire les emballages plastiques. C’est le grand avantage des shampoings solides, et ça me semble vraiment important…

shampoing solide maison

L’avantage des shampoings solides

Pour ce qui est des avantages du shampoing solide, le plus important est la personnalisation de celui-ci. On peut choisir et adapter les ingrédients selon la nature de ses cheveux. Par exemple, j’ai des cheveux plutôt secs et ondulés, qui « gonflent » et sont indisciplinés. Et bien dans la recette que j’ai suivie, j’ai choisi des huiles et huiles essentielles plutôt pour les cheveux secs car c’est ce qui me dérange le plus. Et oui, j’ai une grosse épaisseur de cheveux et je n’arrive pas, après 27 ans de vie, à les discipliner correctement ! Plus ils sont secs, et plus j’ai un effet mouton, donc comment dire… j’ai misé là-dessus ^^

shampoing solide maison

La recette

Pour la recette, j’ai suivi celle de Mademoiselle Grenadine. Elle a toujours de bonnes recettes et je fais sans arrêt des découvertes avec son blog et ses réseaux sociaux ! La base de la recette est la suivante :

  • 60g de tensioactif SCI
  • 10g de poudre de shikakai
  • 20g d’huile végétale
  • 15 à 20 gouttes d’huiles essentielles
  • 10g d’eau
  • 19 gouttes de cosgard (facultatif, c’est un conservateur)
shampoing solide maison

Personnaliser la recette

Afin de choisir les bonnes huiles végétales et huiles essentielles, Mademoiselle Grenadine a fait un tableau répertoriant ces produits selon les natures de cheveux. Pour ma part, j’ai trouvé mes ingrédients sur Aroma-Zone et chez moi (ça évite de faire venir plusieurs colis de différents endroits). Je suis partie sur 2 recettes pour pouvoir comparer. Si vous vous demandez ce qu’est la poudre de shikakai, il s’agit d’une poudre ayurvédique qui nettoie, démêle, donne de la brillance aux cheveux et évite les pellicules (entre autres).

Ma 1ère recette

Pour cette 1ère recette, j’ai utilisé en plus du tensioactif, de l’eau et de la poudre de shikakai de l’huile d’abyssinie et de l’huile essentielle d’ylang-ylang. L’huile d’abyssinie est utilisée pour les cheveux secs et ondulés. Elle était aussi une des moins chères sur Aroma-Zone. Quant à l’huile essentielle d’ylang-ylang, c’est une de mes préférées en terme d’odeur… ce qui tombe bien puisqu’elle est utile dans le cas de cheveux secs et fatigués. J’ai aussi rajouté une fragrance « Bee Happy » que j’avais utilisée pour mes savons DIY, afin de rajouter une odeur de miel. Je n’ai pas acheté de conservateur en revanche, puisqu’ils s’agissait pour moi d’un test et que j’ai essayé de minimiser les coûts.

Ma 2è recette

Pour la 2è recette, j’ai choisi de l’huile végétale de noix de coco et de l’huile essentielle de bergamote. L’huile de noix de coco est utilisée pour cheveux secs et bouclés, tandis que l’huile essentielle de bergamote est idéale pour cheveux secs et fatigués.

Le matériel nécessaire :

  • Un ou des moules en silicone
  • De l’alcool pour désinfecter le matériel
  • Une spatule
  • Une casserole et un bol ou un bain-marie
  • Selon les produits utilisés, des protections (gants, masque, lunettes…)

La préparation des shampoings solides :

Il faut pour cette recette mélanger les ingrédients au bain-marie, après avoir bien désinfecté le matériel. J’ai commencé par mettre le tensioactif avec l’eau, tout en remuant avec la spatule. Le tensioactif est à manipuler avec précaution, tout comme la poudre de shikakai ; je vous invite à lire les précautions d’emploi pour chaque produit sur le site d’Aroma-Zone. Ça sera toujours plus complet que ce que je pourrai faire dans un article de blog !

Puis j’ai rajouté l’huile végétale, (en mélangeant, comme à chaque étape), et enfin la poudre de shikakai.

Ensuite, j’ai sorti le bol hors du feu et c’est là que j’ai pu rajouter l’huile essentielle et la fragrance. C’est aussi à ce moment-là que j’aurais du rajouter le cosgard si j’avais décidé d’en mettre. J’ai obtenu une pâte facile à mettre dans le(s) moule(s) ; il faut faire attention à bien tasser cependant pour avoir un shampoing qui se tient bien.

Il faut attendre 24h avant de démouler les shampoings solides. Avec ces quantités, j’ai rempli presque 2 moules de 50g.

shampoing solide maison
Mon avis sur ces shampoings solides : les points positifs
  • J’ai retrouvé la brillance que j’avais eu en utilisant mon 2è shampoing solide acheté dans le commerce, et ça, j’en suis ravie !
  • Je n’ai plus la sensation d’avoir les cheveux mal rincés.
  • Ils sont plus disciplinés (même si ce n’est pas un miracle non plus, mes cheveux étant extrêmement rebelles ^^)
  • La facilité et la rapidité de la préparation
  • Evidemment, l’absence de bouteille en plastique.
  • Le fait que ces shampoings soient adaptables presque à 100% (forme, ingrédients…)
Mon avis sur ces shampoings solides : les points négatifs
  • Même s’ils moussent bien, ce n’est pas non plus équivalent à la mousse des shampoings plus « classiques » (en tous cas sur moi et mon épaisse tignasse.)
  • Malgré les huiles essentielles et une fragrance, je ne sens pas l’odeur plus que ça. A adapter peut-être avec d’autres ingrédients.
  • Enfin, certains produits sont à manipuler vraiment avec précaution, ça peut être un point négatif.
shampoing solide maison

Comme vous pouvez le voir, j’ai recensé bien plus de points positifs que de négatifs. Ça veut dire que je suis satisfaite de mes shampoings solides, et que je pense bien continuer à les utiliser, sûrement en variant les ingrédients pour laisser parler ma créativité (et les besoins de mes cheveux).

shampoing solide maison
Quelques rappels :

Attention à ne pas utiliser des composants auxquels vous seriez allergiques. L’emploi des huiles essentielles et produits naturels n’est pas aussi simple qu’il y paraît, il faut avant tout vérifier qu’il n’y ait pas de contre-indications (par exemple en cas de grossesse, jeunes enfants…). Je vous invite à vous renseigner et à aller sur le site d’Aroma-zone où tout est très bien expliqué. Je ne suis pas une experte dans le domaine des cosmétiques naturels, juste quelqu’un qui a voulu tester les shampoings solides ; à chacun de vérifier que tout est ok 🙂

shampoing solide maison

Et vous, vous avez déjà fait vos shampoings solides ?

12 Commentaires

  1. Pause café avec Audrey
    13 juin 2019 / 15 h 49 min

    Coucou !
    Je n’ai jamais tenté la fabrication de shampoing solide pour le moment. J’aime bien utiliser les poudres ayurvédiques, j’en avais d’ailleurs parlé sur mon blog (https://pausecafeavecaudrey.fr/les-poudres-indiennes-pour-de-beaux-cheveux-au-naturel/)
    En tout cas tes petits shampoings ont l’air vraiment sympa ! En plus comme tu dis, c’est génial de pouvoir adapter les ingrédients suivant nos besoins !
    Des bisous
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    • Manayin
      Auteur
      13 juin 2019 / 19 h 11 min

      Coucou !
      Ah je vais aller lire ça, je n’ai pas encore essayé de cette manière 🙂
      Merci beaucoup ! Avec la recette de Mademoiselle Grenadine ce n’était vraiment pas compliqué en plus. Mais oui, je compte essayer de nouvelles recettes à l’avenir :-p
      Bisous !

    • Mag
      25 août 2019 / 8 h 57 min

      Bonjour je viens de faire 2 shampoings solides, 1 pour moi et 1 pour ma fille.
      La question que je me pose c’est dois-je tester sur ma peau avant pour voir si allergie (huile essentielle pour le mien)?
      Merci de tes conseils

      • Manayin
        Auteur
        25 août 2019 / 9 h 24 min

        Bonjour,
        Oui je pense que c’est plus précautionneux, surtout si on n’est pas habitués à ce genre de produits. Et faire attention à ne pas en mettre dans les yeux aussi, après je ne suis pas une professionnelle mais c’est ce que je fais pour moi.
        Bonne journée

  2. 13 juin 2019 / 17 h 04 min

    Coucou la miss,
    C’est vrai que les shampoings solides ont tendance à mousser moins qu’un shampoing liquide ! mais cela ne veut pas dire forcément que tes cheveux ne sont pas lavés, je pense qu’on est tellement habitué à la mousse, qu’on a l’impression de ne pas avoir lavé ses cheveux !

    Tu es devenue une pro en matière de cosmétiques maison 😉 c’est super de pouvoir élaborer et de personnaliser ces shampoings solides !
    Bisous et bel fin d’après midi !

    • Manayin
      Auteur
      13 juin 2019 / 19 h 13 min

      Coucou Val,
      Oui effectivement, je sais que la mousse n’a rien à voir avec le fait que les cheveux soient bien lavés ou non ; mais le problème c’est que j’ai vraiment beaucoup de cheveux (et ils sont très épais), donc sans mousse c’est difficile de bien tout laver quand même 🙂 (l’expérience est moins sympa et plus prise de tête aussi ahah).
      Merci c’est gentil ! Je m’y étais déjà intéressée mais là je redécouvre un peu et c’est vraiment sympa 🙂
      Belle fin de journée à toi, bisous !

  3. 13 juin 2019 / 22 h 05 min

    Coucou,
    Oh merci beaucoup pour le partage et la mention 🙂 je suis ravie que cette recette te plaises !! Je n’ai jamais utilisé l’huile d’abyssinie. ça donne des idées !! hihi. Ils sont super réussis tes shampoings solides ! Trop trop beaux !
    De bisous ! 😘🌿

    • Manayin
      Auteur
      14 juin 2019 / 0 h 10 min

      Coucou,
      C’est bien normal, merci à toi pour cette recette ! 😉 Oui vraiment, j’ai été en déplacement improvisé il y a peu et je me suis retrouvée à utiliser un shampoing classique et… c’était vraiment pas top en comparaison. L’huile d’abyssinie me réussit très bien avec mes boucles 🙂 peut-être que ça te conviendrait aussi ? Et merci beaucoup ! Bisous 😘😘

  4. 15 juin 2019 / 0 h 59 min

    Heeeey !
    Quelle bonne idée, j’y songeais aussi 🙂
    Je suis déjà passée à pas mal de poudres ayurvédiques avec mon passage au henné pour mes colorations, et dès que j’ai fini mes shampoings industriels, je vais tenter aussi, parce que mes cheveux c’est la mort.

    Après pour l’effet peu moussant c’est normal, tous les vendeurs de shampoings naturels y compris les filles qui font leurs propres cosmétiques le disent ^^
    Pour l’odeur pareil j’ai remarqué que dans ce genre de préparation t’as beau mettre des huiles ça sent à peine …

    Anyway super tuto que je ne pourrai pas suivre car je n’ai pas les mêmes cheveux que toi mais j’irai volontiers voir le blog que tu as mentionné 🙂

    • Manayin
      Auteur
      15 juin 2019 / 8 h 41 min

      Coucou !
      Je ne savais pas que tu y songeais aussi ! J’ai pas mal entendu parler des poudres ayurvédiques en effet, d’ailleurs Aurore qui tient le blog que j’ai mentionné partage des recettes là-dessus si je me souviens bien 🙂
      Si tu veux on pourra faire un atelier confection de shampoings solides pour quand tu auras terminé tes shampoings industriels ^^
      Oui c’est sûr pour l’effet peu moussant, et dans les shampoings que j’ai fait ça reste correct ! Heureusement parce que sinon c’est difficile quand on a beaucoup de cheveux de bien tout laver je trouve, et j’y passe 3h, ce qui n’est pas non plus le but…
      Alors pour l’odeur si c’est normal ça me rassure ^^ l’ylang-l’ylang est ce qui se sent le mieux dans les recettes que j’ai faites !
      Tu trouveras des recettes plus adaptées à tes cheveux sur internet je pense, il y a des sites vraiment bien faits 🙂
      Bonne journée !

  5. 17 juin 2019 / 18 h 03 min

    J’ai eu un shampoing solide pendant quelques temps mais je trouvais qu’il était un peu plus compliqué à utiliser, justement parce qu’il moussait moins. Mais j’ai très envie de tenter à nouveau, et pourquoi pas en le fabriquant moi-même, donc merci pour ces recettes !

    • Manayin
      Auteur
      18 juin 2019 / 10 h 55 min

      Oui quand ça mousse peu ça reste un peu compliqué à utiliser je trouve (en fonction de la nature des cheveux). Donc je te comprends ! Je trouve que ces recettes que j’ai testées moussent un peu plus que d’autres, j’espère qu’elles te seront utiles 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :