Matériel pour bullet journal : mes indispensables

Matériel bullet journal indispensables

J’ai commencé à bujoter en 2018, et je ne peux que constater à quel point la liste de mon matériel pour bullet journal a changé ! Je le savais en me lançant : c’est en testant que l’on apprend petit à petit ce qui nous convient ou non. Surtout que rien n’est figé dans le marbre : notre façon d’utiliser un bullet journal peut tout à fait évoluer. En 2018, je m’étais rendue sur un certain nombre de blogs pour essayer de voir quel matériel pour bullet journal me serait utile pour commencer. Ne sachant pas si le concept du bujo me plairait, je n’ai pas investi non plus dans une liste à rallonge.

Commencer un bullet journal

Je crois d’ailleurs qu’il vaut mieux faire comme ça, le prix des différents produits pouvant vite monter haut. Il serait dommage de se retrouver avec des articles de papeterie ne servant finalement pas ! Pour débuter un bullet journal, il faut en réalité peu de choses : un carnet et un stylo. Point. Le but étant de s’organiser grâce à un concept inventé par Ryder Carroll, nul besoin d’accessoires supplémentaires. Seulement, certaines personnes se sont vite appropriées le système pour y ajouter leur touche de créativité. Le carnet pour bujoter est alors à mi-chemin entre l’outil d’organisation et le journal créatif.

Je pense que c’est une réflexion à mener avant de se lancer : pourquoi vouloir faire un bullet journal ? Le but principal est-il de s’organiser, ou de dessiner et customiser son carnet ? Veut-on suivre la méthode de Ryder Carroll à la lettre, ou se l’approprier différemment ? Est-ce qu’un carnet et un stylo sera suffisant, ou au contraire, est-ce que les mises en pages recherchées que l’on peut voir sur Pinterest nous tentent ?

Fournitures bullet journal

Le matériel de base pour un bullet journal

Pour ma part, j’ai vite décidé de décorer mon bullet journal. Il me permet de m’organiser tout en exprimant ma créativité. De centraliser au même endroit toutes mes anciennes to-do lists, et d’utiliser mes articles de papeterie. J’ai toujours personnalisé mes agendas et planners, et je ne me voyais pas faire autrement avec un bullet journal !

Néanmoins, en 2018, ma liste de fournitures pour bullet journal était un peu plus concise que celle d’aujourd’hui. J’avais jeté mon dévolu sur un carnet et un stylo noir bien sûr, mais aussi sur des feutres et des masking tape. J’ai pu débuter tranquillement avec ce matériel de base, et faire mes essais. Avec le recul, je trouve que c’est une liste idéale pour débuter un bullet journal « créatif ». A tout ça, j’avais également rajouté des choses que j’avais déjà chez moi : un crayon de papier, une gomme et une règle notamment. Tout ça m’a permis de faire mes premières mises en page.

Matériel bullet journal créatif

Mon matériel pour bujoter

Comme je vous le disais, j’ai fait évoluer ma liste de matériel pour bullet journal au fil des mois. Dans cet article, je vais vous parler de mes indispensables. Ces produits que j’utilise désormais à chaque mise en page, qui me sont devenus essentiels. Alors bien sûr je n’ai pas pu tester tout ce qui existe sur la planète bujo, déjà parce que je ne me servirais pas de tout, et ensuite parce que ça me coûterait bien trop cher ! Mais j’ai pu avoir différents produits entre les mains et me faire ma propre idée. Et puis à force de lire des articles et des posts sur le sujet, j’ai pu m’informer et mieux cibler mes achats.

Mais d’abord, comment je « bujote » ? Et bien, dans mon bullet journal, j’aime dessiner (ou plutôt faire des doodles) sans que ça me prenne trop de temps. Mon bullet journal est assez minimaliste, avec des touches de fantaisie, et surtout, de la couleur ! Je prends le temps, chaque mois, de faire les mises en pages du mois qui suit. Si c’est un moment de détente pour moi, je n’aime pas non plus y passer trop de temps. En bref, je cherche un équilibre entre créativité et organisation ; simplicité et fantaisie. Depuis un an maintenant, je pense avoir trouvé la façon de faire qui me convient. Ma liste de matériel pour bullet journal n’a d’ailleurs pas bougé depuis ce moment-là, et c’est celle que je vais vous présenter aujourd’hui.

Matériel bujo indispensables

Le carnet : un Life Journal dots de Quo Vadis

Ce carnet est le deuxième que j’ai testé. Le premier, un Leuchtturm 1917, me convenait mais ses pages n’étaient pas entièrement blanches, ce qui me gênait un peu. Je me suis donc tournée vers le Life Journal dots de Quo Vadis, et tout dans ce carnet me plaît !

Les pages sont de bonne qualité (90gr/m²), d’un beau blanc. Son format A5 est parfait pour un bullet journal, et ses pages sont à pointillés. Chaque page est également numérotée. Il y a un index, ce qui est utile à de nombreuses personnes, même si pour ma part, je ne m’en sers pas. J’aime particulièrement la couverture rigide et la pochette à soufflet à la fin du carnet, pour ranger mes printables. Les 224 pages sont idéales pour moi, puisqu’elles me permettent de tenir toute une année.

A lire aussi : quel carnet pour bullet journal choisir ?

Le feutre technique : un Pointliner 0.1 de Pentel

J’ai pu découvrir les Pointliner à un moment où mon ancien feutre (un Uni Pin) arrivait au bout de son encre. Ce dernier m’a beaucoup servi et très bien convenu, mais j’étais curieuse de découvrir ce qu’il existait d’autre. Lorsque j’ai essayé le Pointliner 0.1, j’ai de suite été conquise. Il ne bave pas, le trait est régulier, et surtout, je trouve l’écriture très fluide avec lui. On a une sensation de douceur très agréable ! Il existe 5 tailles de pointe, de 0,05 à 0,8 mm.

Matériel bullet journal pointliner

Les crayons de couleur : des Caran d’Ache

Si j’ai commencé mon bullet journal avec des feutres pour mes illustrations, j’ai eu envie à un moment d’essayer avec des crayons de couleur. J’aime le rendu « authentique » qu’ils donnent, même si la couleur peut être moins vibrante. J’ai souvent du mal également à ne pas faire apparaître les traits des feutres, donc ça m’arrangeait bien. Cela dit j’aime encore passer de l’un à l’autre, en fonction des projets.

Les surligneurs : des Stabilo Boss Mini pastel

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de recevoir la gamme pastel des Stabilo Boss Mini. Le rose correspond parfaitement à la couleur que j’aime utiliser pour surligner notamment la semaine où l’on se trouve, sur le petit calendrier que je dessine dans mes weekly log. Mais les autres couleurs sont tout aussi jolies, et leur format très pratique pour rentrer dans une trousse !

Matériel bullet journal Stabilo

Les feutres pour lettering : des Tombow dual brush

Ce sont les premiers feutres dans lesquels j’ai investi pour commencer mon bullet journal. J’avais directement choisi des teintes douces et pas « flashy », certaines teintes étant pastel. Ces feutres ont deux pointes : une fine et une pointe pinceau. C’était cette nouveauté (pour moi) que j’étais très curieuse de tester. J’ai pu m’initier au lettering avec ces pinceaux, dont je trouve la qualité excellente. La longueur de cette pointe est idéale pour faire des titres, néanmoins je la trouve trop grande pour certains usages, du moins dans un carnet A5. Disons que j’utilise ces feutres plutôt pour faire la page de garde du mois.

A lire aussi : 5 astuces pour faire du lettering dans son bullet journal

Tombow lettering

Les feutres pour lettering : des Stabilo pen 68 brush

Mais j’ai pu découvrir plus tard les Stabilo pen 68 brush. Une belle découverte ! Ils complètent pour moi bien l’usage des Tombow : leur pointe est un peu plus petite, ce qui me permet de faire des titres moins imposants. Je les ai trouvés très faciles à manier, même s’il faut bien sûr au préalable s’habituer à faire du lettering. J’adorerais voir émerger une gamme de Stabilo pen brush 68 en teintes pastel !

Matériel lettering bullet journal

Les stylo-feutres à pointe fine : les Stabilo point 88

Ces Stabilo sont connus, et pour cause, leur pointe fine et les nombreuses couleurs disponibles sont très utiles. Si j’utilise principalement du noir pour écrire dans mon bullet journal, je me sers d’un Stabilo point 88 pour mon monthly log, où j’écris l’initiale de chaque jour du mois. Ça me permet d’avoir une vue mensuelle moins chargée en noir.

Papier kraft bullet journal
Matériel bullet journal

Les masking tape

Ah, les masking tape… dès le début j’ai voulu avoir ma petite collection. Ces scotch décorés sont vraiment parfaits pour personnaliser des mises en page. Il m’arrive d’en utiliser de manière purement décorative, sans autre but que l’esthétisme. Mais au tout début de mon premier carnet, je me servais d’une bande de masking-tape pour repérer chaque mois plus facilement, sans avoir à passer par l’index. Leurs usages peuvent être variés, et leurs graphismes le sont tout autant ! On trouve des washi tapes unis, à motifs, de toutes les couleurs possibles.

Ceux que j’utilise le plus sont de la marque Toga (le cuivré et le doré à pois blancs). J’ai trouvé le rose fleuri chez Sostrene Grene (un vrai coup de coeur). Quant aux autres, ils viennent de différentes boutiques Etsy. J’ai passé beaucoup de temps à les chercher (et à les trouver), car je suis assez exigeante en la matière. Mais c’est plutôt une bonne chose, puisque je renouvelle très peu mes masking tape, et je les rentabilise presque tous !

Masking-tape bullet journal

Les printables

Si au début de mon aventure avec le bujo, j’étais très « stickers », je suis rapidement passée aux printables. Non pas que je n’aime plus les stickers, mais je me suis donné le challenge de créer moi-même le plus possible dans mon carnet. Et puis je ne trouvais pas toujours les stickers adaptés au thème choisi pour un mois… au fil du temps, je me suis rendue compte que des petits « post-it » à coller peuvent devenir très utiles. Alors j’ai créé quelques printables, dans mes couleurs favorites pour aller avec toutes mes mises en page. N’hésitez pas à regarder sur le blog car j’en propose plusieurs, y compris des stickers !

A lire aussi : des images pour bullet journal à imprimer

Matériel bujo

Les accessoires : pinces dorées, papier kraft, un crayon de papier, une paire de ciseaux, une règle et un stylo gel blanc

Un certain nombre d’accessoires me sont également utiles pour bujoter. Je n’en ai pas parlé avant par évidence, mais bien sûr, un crayon de papier, une gomme et une règle m’aident à faire mes mises en page. J’ai mon porte-mine depuis une dizaine d’années maintenant, et c’est vraiment celui avec lequel je trouve mon trait le plus assuré. Il s’agit d’un Pentel, tout comme le stylo gel blanc que j’utilise également pour dessiner sur des surfaces foncées.

Comme le papier kraft par exemple, que j’utilise désormais pour chaque mise en page. Je ne me lasse pas de sa couleur, ni de son aspect. Il me permet d’habiller certaines pages que je trouve trop vides. Rapidement, j’ai investi également dans des pinces dorées pour faire tenir les pages de mon bullet journal. Pour être honnête, elles me servent surtout pour faire des photos ! Mais lorsqu’on arrive à un certain point dans son carnet, surtout si on fait des collages, ça peut être utile.

Accessoires bujo

L’infinie variété du matériel pour bullet journal

Cependant, vous l’aurez compris, cette liste de mes indispensables est tout à fait personnelle. Au-delà de ça, j’ai néanmoins une petite collection de stickers, de tampons et encreurs, de pochoirs… j’ai aussi d’autres carnets, ils me servent parfois pour faire des collections que je n’utilise pas au quotidien, ou pour des projets particuliers. Certains deviennent au fil du temps des carnets de croquis ou d’idées DIY ! Dans ce domaine-là, deux ont retenu mon attention, avec le Life Journal dots. Il s’agit du carnet Toga et du carnet « Carmen » de la marque Oberthur. Chacun a de belles qualités et un prix très intéressant. Ils font pour le moment partie de mon top 3 des carnets pour bujoter 🙂

Encore une fois, à chacun de voir quel matériel est le plus pertinent pour son utilisation du bullet journal. Je sais que certaines personnes utilisent beaucoup des crayons aquarellables, ce que je n’ai encore jamais essayé. D’autres ont recours aux collages, ce que je fais parfois et apprécie beaucoup ! Mais il faut pour ça faire de la récup’, et avoir un petit stock de papiers différents. Dans tous les cas, si vous pensez ne pas savoir dessiner (ou si vous n’avez pas envie de vous lancer dans des illustrations), il est possible, et facile, de décorer son bullet journal sans avoir à dessiner. C’est bien l’avantage de tous ces produits papeterie qui existent !

Masking tape et printables
Produits papeterie bullet journal

Et vous, quel est votre matériel indispensable pour bullet journal ?

6 Commentaires

  1. 10 août 2020 / 17 h 04 min

    Coucou, super idée de regrouper tes indispensables pour bujoter dans un article. Tu sais vraiment de quoi tu parles. Je suis sûre que ça en inspirera plus d’un. Bisous 😘😘

    • Manayin
      Auteur
      11 août 2020 / 0 h 48 min

      Coucou,
      Merci beaucoup, j’espère en tous cas, si ça peut donner des idées à des personnes en recherche ! Même si en fin de compte le matériel qu’on choisit reste très personnel 🙂
      Bisous 😘😘

  2. 10 août 2020 / 20 h 12 min

    Il faut quand même avoir le talent pour dessiner 😉 tu es bien équipée !
    Des bisous et belle soirée la miss 😉

    • Manayin
      Auteur
      11 août 2020 / 0 h 47 min

      Il paraît que tout s’apprend ! 🙂
      Belle soirée à toi aussi, bisous 😉

  3. 19 août 2020 / 17 h 32 min

    Ton article est vraiment intéressant, c’est vraiment sympa de découvrir les outils que tu utilises pour ton BUJO, je pense que je vais me mettre aux printables pour le mois prochain afin de voir si ça me plait ^^

    • Manayin
      Auteur
      19 août 2020 / 23 h 59 min

      Merci beaucoup ! Je suis ravie si l’article a pu t’intéresser 🙂 honnêtement les printables c’est l’une des choses les + économiques et pratiques je trouve, si on a une imprimante bien sûr. Déjà rien que sur une feuille A4 on peut avoir pas mal de matière 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :